Dernière actualisation:
19-02-2019

Hydro Alunor Alumina Refinery à Barcarena, Pará, Brésil.

La raffinerie Alunorte de Norsk Hydro à Barcarena accusée par les autorités locales de contaminer les eaux des communautés avec des déchets toxiques débordant d'un bassin de détention.



Description:

Hydro Alunorte est la plus grande raffinerie d'alumine au monde et elle est située à Bacarena, près de Belém, État du Pará. En 1984, la première industrie établie dans la région était un projet avec une capitale japonaise appelée Albras-Alurate, qui appartient désormais à la société privée basée en brésilienne Vale. Selon Aguiar, Cardoso et Vecchione [1], "le projet faisait partie du processus mondial de déménagement des industries polluantes et à forte intensité énergétique au sud. Plus précisément, elle faisait partie de la décision du Japon - dans le contexte de la crise pétrolière des années 1970 - Pour externaliser la production d'aluminium nécessaire pour nourrir son boom industriel d'après-guerre. Le régime militaire brésilien a saisi l'opportunité d'accueillir un traitement en aluminium en Amazonie, s'inscrivant à d'énormes dettes libellées en yen japonais. Il a ensuite pris la tâche de construire L'infrastructure énergétique nécessaire pour que l'industrie s'épanouisse. La mégadam de Tucuruí, construite à la fin des années 1970 dans la rivière Tocantins, a été inaugurée en 1984 et a entraîné des catastrophes sociales et environnementales. Depuis, depuis lors, Tucuruí Megadam a fourni de l'énergie aux proportions industrie en aluminium à des taux subventionnés. " Les auteurs continuent: "Le processus de transformation de Barcarena en centre industriel a commencé pendant la dictature militaire mais s'est poursuivi sans relâche à l'ère de la planification du gouvernement post-démocratisation. Il a transformé la zone en un vecteur important de plusieurs couloirs commerciaux avec Hydraways et Les pipelines transportant du kaolin et de la bauxite. Au cours des dernières années, l'extractivisme continu et peu de traitement de valeur globale de ses produits ont fait partie de la politique économique d'assurer un excédent commercial continu par l'exportation des produits. " [1]

Hydro Alunorte Refinery a commencé ses opérations en 1995, depuis lors, il fournit des marchés intérieurs mais principalement des marchés internationaux (car 86% de la production est exportée). La plante transforme un minéral abondant en Amazonie, bauxite, en alumine. Les propriétaires de la raffinerie sont aujourd'hui Norsk Hydro, dont les principaux actionnaires sont l'État norvégien (34,3%), le Norwegian Government Pension Fund (6,81%) et plusieurs sociétés financières transnationales. Les albras d'usine (Alumínio Brasileiro S.A.) transforment l'alumine d'Alunorte en aluminium et appartient à Norsk Hydro (51%) et au consortium japonais NAAC (Nippon Amazon Aluminium Co. Ltd) (49%). Les industries de la région comprennent également, entre autres, les usines d'acier USIPAR et le traitement de Kaolin Imerys Rio Capim Caulim S.A. et PPSA (Pará pigmentos S.A.).

Depuis les années 2000 Des irrégularités ont été détectées par des entités publiques telles que l'Instituto Evandro Chagas (IEV) du ministère de la Santé. Des experts scientifiques de l'IEV ont détecté la pollution de l'eau dans la communauté de Barcarena menaçant la santé environnementale et humaine. En particulier les enfants dont certains d'entre eux ont déjà été diagnostiqués avec des problèmes cutanés et visuels liés à la pollution de l'eau selon les médecins. Les travailleurs de l'entreprise ont également été affectés.

À ce moment-là, IEV a confirmé que la pollution de l'eau était causée par des fuites et des déchets toxiques de l'hydroérorte. L'ensemble du processus de production en aluminium est en fait à forte intensité de l'eau et est fortement polluant. L'une des fuites les plus importantes a été en 2009 lorsque l'entreprise a contaminé les rivières importantes avec plomb et mercure. Cette année-là, la société a été condamnée à une amende (R 17.000.000) mais elle n'a jamais payé.

La société a admis qu'elle avait déchargé des pluies et des eaux de surface non traitées dans une rivière , qu'il a appelé «inacceptable», mais a nié des parties importantes des allégations des procureurs et a déclaré qu'il n'y avait aucune preuve d'un impact environnemental durable.

habitants et organisations locales Avec le soutien de Movimento Dos Atingidos, Por Barragens (MAB) a fortement dénoncé cette situation contre les autorités brésiliennes. La violence contre les défenseurs environnementaux est visible, Paulo Sérgio Almeida Nascimento qui était actif dans la dénonciation de la société a été abattu en mars 2018 Il était le chef de l'Associação Dos Caboclos, Indígenas e Quilombolas da Amazônia (CainquiaMA) Une organisation de justice environnementale qui a dénoncé la société de la société plusieurs fois. Sur la base des menaces de décès, Paulo avait demandé une protection gouvernementale, mais elle a été refusée, ce qui a entraîné sa mort.

En mai 2018, un juge fédéral brésilien a confirmé une décision de justice d'État forçant Norsk Hydro pour réduire la production dans une raffinerie d'alumine majeure, après que le fabricant de métaux ait admis avoir fait des émissions sans licence d'eau non traitée pendant les pluies graves en février. En conséquence, la société a reçu l'ordre de réduire de moitié la production dans la raffinerie [2].

Informations essentielles
Nom du conflit:Hydro Alunor Alumina Refinery à Barcarena, Pará, Brésil.
Pays:Brésil
État ou province:Para
Localisation du conflict:Barcarena
Précision de l'emplacementÉLEVÉE (Niveau local)
Origine du conflit
Type de conflit. 1er niveau:Conflits Industriels et relatifs aux Services
Type de conflit: 2ème niveau:Déchetteries, traitement de déchets toxiques, décharges non contrôlées
Bassins de résidus provenant des mines
Raffinerie de métaux
Traitement de minéraux
Marchandises spécifiques:Aluminium/Bauxite
Eau
Terre
Alumine calcinée (stade intermédiaire entre la bauxite et l'aluminium)
Détails du projet et des acteurs
Détails du projet

- Hydro Alunorte est la plus grande raffinerie d'alumine au monde

Voir plus
Type de populationSemi-urbaine
Début du conflit:1995
Nom des entreprises privées ou publiques:Norsk Hydro from Norway
Alumínio Brasileiro S.A. from Brazil
Vale (Vale) from Brazil
Acteurs gouvernementaux pertinents:Ibama (Brésil’s Environmental Agency); Ministère public fédéral (MPF); Secrétaria estadual de meio ambiente e Susintabilidade (SEMAS); Ministère de la santé;
Institutions Internationales et FinancièresNorges Bank from Norway
Organisations pour la justice environnementale (et autres soutiens) et leurs sites internet, s'ils sont disponibles:EJOS: Amazon Association of Mixed Race; Associação dos caboclos, indígenas e quilombolas da amazônia (cainquima); Movimento Dos Atingidos por Barragens (mAb); Supporters: Evandro Chagas Institute of Brazil’s Ministry of Health; Universidade Federal Do Pará (UFPA); Comissão de Direitos Humanos da assembleia législativa do pará;
Conflit et Mobilisation
IntensitéHAUTE (généralisée, mobilisation de masse, violence, arrestations, etc...)
Niveau de conflitEn REACTION à son exécution (pendant la construction ou l'opération)
Groupes mobilisés:Communautés autochtones ou traditionnelles
Organisations locales pour la justice environnementale
Voisins/Citoyens/communautés
Mouvements sociaux
Groupes racialement/ethniquement disciminés
Scientifiques/profesionnels locaux
Ejos nationaux
Formes de mobilisation:Engagement d'ONG nationales et internationales
Poursuites, affaires judiciares, activisme judiciaire
Militantisme s'appuyant sur les médias/médias alternatifs
Contestation de l'EIE
Lettres et pétitions officielles de doléance
Campagnes publiques
Impacts du projet
Impacts EnvironnementauxVisible: Pollution atmosphérique, Perte de biodiversité (animaux sauvages, diversité agro-écologique), Perte de paysage/dégradation esthétique, Pollution des sols, Déforestatoin et perte de couverture végétale, Pollution des eaux de surface / Baisse de la qualité (physico-chimique, biologique) des eaux, Pollution ou diminution des eaux souterraines, Déversements de la digue contenant les déchets de la mine, Débordement des sites de stockage des déchets
Potentiel: Insécurité alimentaire (dommages aux cultures)
Impacts sur la santéVisible: Accidents, Exposition à des risques complexes aux conséquences inconnues ou incertaines (radiations, etc...), Maladies et accidents professionnels, Autres maladies liées à des facteurs environnementaux
Autres impacts sur la santéVisible: problèmes de peau chez les enfants en raison de l'exposition à l'eau contaminée; "Selon des études faites sur le sol, le matériau divulgué avait une concentration élevée de fer, d'aluminium, de zinc et de cadmium - cela s'accumule dans le corps et peut provoquer des maladies dégénératives, des dysfonctionnements hépatiques, des carences immunologiques et une démence." [1]
Impacts socio-économiquesVisible: Perte des moyens de subsistence, Violations des droits de l'homme, Perte du paysage/sentiment d'appartenance au lieu, Augmentation de la violence et des crimes
Résultats
Statut du ProjetOpérationnel
Résultats / réponses au conflit:Criminalisation des activistes
Meurtres
Décision judiciaire (victoire pour la justice environnementale)
Répression
Ciblage violent des activistes
Application des régulations existantes
Projet temporairement suspendu
¿Est-ce que vous considérez que ce conflit représente un succès pour la justice environnementale ?Oui
Expliquez brièvement:En avril 2018, le tribunal fédéral a ordonné la suspension partielle des activités minières à Barcarena.
Sources et documentation

[1] EJOLT blog - The marketing behind poisoning people

by Diana Aguiar (FASE), Alessandra Cardoso (INESC), and Marcela Vecchione (NAEA/UFPA).
[click to view]

[2] Reuters - NOVEMBER 7, 2018

Brazil court upholds partial shutdown at Hydro Alunorte alumina refinery

Marta Nogueira, Alexandra Alper
[click to view]

Pollution, illness, threats and murder: is this Amazon factory the link?
[click to view]

Brazil: mines mean murder (again)
[click to view]

O lider sindical morto tambem objeto de denuncia das centrais sindicais do Brasil
[click to view]

A NORUEGA TEM UM PROBLEMA COM A AMAZÔNIA
[click to view]

Comprovado vazamento de rejeitos de mineradora estrangeira em Barcarena (PA)
[click to view]

Uma boa materia de uma agencia independente
[click to view]

Porque quem denunciou inicialmente foram os proprios moradores, ou seja, um caso classico do que o joan chama de ecologismo dos pobres
[click to view]

Uma das estrategias da Norsk, nesse periodo, claro, foi corrupção e conseguir apoio do governo para "divergir" as informações
[click to view]

Aqui um bom artigo de um militante e academico
[click to view]

Mineradora norueguesa tinha 'duto clandestino' para lançar rejeitos em nascentes amazônicas
[click to view]

Veja que na grande imprensa — e na reuters — a NOrsk NEGAVA o vazamento!!!
[click to view]

Norsk Hydro accused of Amazon toxic spill, admits ‘clandestine pipeline’
[click to view]

Líder comunitário é assassinado em Barcarena, Pará
[click to view]

Essa crise começou há um mes e foi APENAS ONTEM!!! que os noruegueses — que se colocam como tão civilizados na Europa — reconheceram os erros
[click to view]

Assassinado líder que denunciava poluição da Hydro no Pará
[click to view]

Justiça Federal determina suspensão parcial das atividades de mineradora em Barcarena
[click to view]

Alunorte - Alumina do Norte do Brasil S.A.
[click to view]

Médias d'intérêt - liens vers des vidéos, des campagnes, des réseaux sociaux

Intoxicaciones, un asesinato y una gran refinería de aluminio: qué ocurre en la Amazonía
[click to view]

Méta-informations
Collaborateur:ENVJustice Project
Dernière actualisation19/02/2019
ID du conflit:2952
Commentaires
Legal notice / Aviso legal
We use cookies for statistical purposes and to improve our services. By clicking "Accept cookies" you consent to place cookies when visiting the website. For more information, and to find out how to change the configuration of cookies, please read our cookie policy. Utilizamos cookies para realizar el análisis de la navegación de los usuarios y mejorar nuestros servicios. Al pulsar "Accept cookies" consiente dichas cookies. Puede obtener más información, o bien conocer cómo cambiar la configuración, pulsando en más información.