Dernière actualisation:
12-02-2015

Masoala Rosewood Logging illégal, Madagascar


Description:

Il y a un commerce en plein essor à Bois de Rose, l'un des arbres les plus rares du monde, même si l'exploitation forestière et l'exportation de bois de rose de Madagascar sont interdites. Il s'agit d'une industrie de plusieurs millions de dollars.

Selon un rapport de Tamasin Ford dans The Guardian (23 décembre 2013), la destination finale est la Chine. C'est le point de vue de Guy Suzon Ramangason, directeur général des parcs nationaux de Madagascar.

"Il existe un réseau de mafiosi de Bois de Rose", a-t-il déclaré. "L'argent dans ce type de réseau est très, très puissant." Il a dit que le bois avait été expédié pour la première fois dans les pays intermédiaires, où les faux papiers ont été rédigés en légalisant la cargaison.

Le précieux Bois de Rose disparaît rapidement de l'île. En 2009, jusqu'à 500 000 USD de Bois de Rose étaient expédiés à Madagascar chaque jour. Il n'y a pas de chiffres pour les niveaux qu'il a atteints aujourd'hui (en 2013) mais il semble être pire qu'en 2009.

La journalisation illégale et la contrebande de Bois de Rose Dans les parcs nationaux de Masoala et Marojejy dans le nord-est du pays ont explosé après le coup d'État en 2009. Une enquête de deux ONG, un témoin mondial et l'agence d'enquête environnementale basée à Washington, a documenté la récolte et le trafic illégaux du bois, destiné principalement à Chine.

Informations essentielles
Nom du conflit:Masoala Rosewood Logging illégal, Madagascar
Pays:Madagascar
État ou province:Antsiranana
Localisation du conflict:Parc national de Masoala
Précision de l'emplacementÉLEVÉE (Niveau local)
Origine du conflit
Type de conflit. 1er niveau:Conflits relatifs à la Terre et à la Biomasse (Fôrets, Agriculture, Zones de Pêche, Gestion du Bétail)
Type de conflit: 2ème niveau:Déforestation
Exploitation forestière et extraction des ressources forestières non ligneuses
Marchandises spécifiques:Bois
Détails du projet et des acteurs
Détails du projet

En 2009, on estime que 52 000 tonnes de bois précieux (à partir de 100 000 bois de palissandre et d'ébène) ont été enregistrées dans le nord-est de Madagascar, provenant du parc national de Masoala et Marojejy.

Voir plus
Superficie du projet:235 000
Niveau d'investissement:220 000 000
Type de populationRurale
Début du conflit:02/2009
Nom des entreprises privées ou publiques:GIBSON Guitar Corporation in Tennessee (USA) - The US government has settled its legal case against Gibson Guitar company over use of illegal timber from Madagascar in its instruments.
French company DELMAS - Of the three main companies that transported rosewood from Vohemar, the french company Delmas benefited most
United Africa Feeder Line (UAFL) and its subsidiary Spanfreight, based in Mauritius - UAFL and its susidiary Spanfreight shipped illegal rosewood from Madagascar
Safmarine, a division of the Danish company A.P. Moller-Maersk Group - Safmarine shipped rosewood from Madagascar
More than 40 Chinese Companies - China has always been the major buyer of Malagasy rosewood . In 2009, almost 99% of exports were shipped there.
Ets. RANJANORO - One of the three exporters who received the best return on their investment
Ets. BEZOKINY Christian Claude - One of the three exporters who received the best return on their investment
Ets. LAISOA Jean-Pierre - One of the three exporters who received the best return on their investment
Acteurs gouvernementaux pertinents:Ministère de l'eau et des forêts (MEF), Ministère du Ministère du Ministère de la justice, ministère du Ministère de la Justice, la Gendarmerie et la Police Direction de la conformité et de l'amélioration de l'intégrité (DCAI) 'Environment et des Forêts (CIREF)
Institutions Internationales et FinancièresBNI - Crédit Lyonnais (BNI - CL) from Madagascar - BNI - CL has supported the export of rosewood
Bank of Africa (BOA) from Mali - BOA has supported the export of rosewood. Note that BOA shareholders include the Agence Française de Développement (French Development Agency), the World Bank Group (through the International Finance Corporation), the Netherlands Development Finance Company, and the Banque Marocaine du Commerce Extérieur (Moroccan Bank of Foreign Trade).
BFV - Société Générale (BFV - SG) from France - BFV - SG has supported the export of rosewood
Organisations pour la justice environnementale (et autres soutiens) et leurs sites internet, s'ils sont disponibles:Alliance Voahary Gasy (AVG), Cercle de Concertation des Partenaires Techniques et Financiers du Secteur Environnement (CCPTF-E), Global Witness, Environment Investigation Agency (Washington DC) Observatoire National de L'environnement et du Section Forestier Malgache (OneF) Groupement Des Dessine Opérateurs Touristiques Maroantsetra–Masoala (GOTMM) SAF/FJKM's Eliahevitra Environmental Investigation Agency (EIA) Global Witness Missouri Botanical Garden (MBG) Madagascar Fauna Group (MFG) World Wide Fund for Nature (WWF) Conservation International (CI) Wildlife Conservation Society (WCS ) Zurich Zoo Mongabay
Conflit et Mobilisation
IntensitéHAUTE (généralisée, mobilisation de masse, violence, arrestations, etc...)
Niveau de conflitEn REACTION à son exécution (pendant la construction ou l'opération)
Groupes mobilisés:Organisations internationales pour la justice environnementale
Organisations locales pour la justice environnementale
Scientifiques/profesionnels locaux
Un groupe de chanteurs et de militants malgaches a joué un rôle majeur dans l'information du public et de la population locale de Masoala et de son environnement. La diaspora malgache en Europe a également été impliquée dans l'information publique et la sensibilisation sur cette question, et a contacté de nombreuses organisations environnementales internationales et ONG en Europe, par exemple Greenpeace, Avaaz, WWF, amis de la Terre, etc.
Formes de mobilisation:Actions artistiques et créatives (par exemple théâtre par les guerillas, fresques murales)
Développement d'un réseau/action collective
Engagement d'ONG nationales et internationales
Militantisme s'appuyant sur les médias/médias alternatifs
Campagnes publiques
Recours/appel à la valoration économique de l'environnement
Boycotts des produits de l'entreprise
Le Missouri Botanical Garden (MBG) a publiquement dénoncé la situation à Madagascar au World Forestry Congress à Buenos Aires en octobre 2009 et à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Copenhague. Des représentants de la société civile malgache, des organisations de conservation et de développement et de la communauté internationale ont publié une déclaration déplorant la destruction continue des derniers fragments de la forêt de Madagascar pour la récolte et l'exportation illégaux de bois précieux. Ils ont appelé à boycotter le palissandre de Madagascar et Ebony a expliqué.
Impacts du projet
Impacts EnvironnementauxVisible: Perte de paysage/dégradation esthétique
Potentiel: Désertification/Sécheresse, Pollution sonore, Perte de biodiversité (animaux sauvages, diversité agro-écologique), Réchauffement climatique, Déforestatoin et perte de couverture végétale
Autres impacts environnementauxL'un des impacts environnementaux directs de la journalisation illégale en masoala est la destruction de l'habitat pour de nombreuses espèces, en particulier pour les lémuriens endagés. En plus de cela, les lémuriens sont chassés pour être mangés. De nombreuses organisations environnementales sont très préoccupées par cette situation.
Impacts sur la santéVisible: Malnutrition, Maladies infectieuses
Potentiel: Violence liée aux impacts sru la santé (homicides, viols, etc...), Accidents, Problèmes de santé liés à l'alcoolisme, la prostitution
Autres impacts sur la santéPlus de 4 000 personnes / an ont vécu illégalement dans le parc national de Masoala de 2009 à 2013. Cette situation a augmenté les problèmes de santé et sociaux dans cette région.
Impacts socio-économiquesVisible: Perte du savoir/pratiques/cultures traditionnels.lles, Violations des droits de l'homme, Perte du paysage/sentiment d'appartenance au lieu, Problèmes sociaux (alcoolisme, prostitution, etc...), Autres impacts socio-économiques
Potentiel: Militarisation et augmentation de la présence policière, Augmentation de la violence et des crimes, Spoliation des terres, Augmentation de la corruption/cooptation de différents acteurs
Autres impacts socio-économiquesTableau de palissandre pour l'exportation des parcs nationaux. Augmentation des problèmes sociaux dans la région de Masoala. Échec total pour le secteur du tourisme. Des bois précieux sont extraits des forêts par des gangs itinérants et parfois violents de bûcherons et vendus à quelques hommes d'affaires puissants pour l'exportation.
Résultats
Statut du ProjetOpérationnel
Résultats / réponses au conflit:Corruption
Changements institutionnels
Nouvelle législation
Répression
¿Est-ce que vous considérez que ce conflit représente un succès pour la justice environnementale ?Non
Expliquez brièvement:La contrebande de palissandre et d'ébène se poursuit. La fraude continue à chaque étape du commerce de rose. Cette situation montre comment l'abondance des ressources naturelles favorise la corruption lorsque les institutions ont un faible niveau de démocratie. En fait, l'exportation de bois de rose de Madagascar ne peut être effectuée qu'avec la permission du gouvernement.
Sources et documentation
Législation et textes juridiques pertinentes et liés au conflit

Forestry and Timber Legislation with more than 150 texts and some are in total contradiction
[click to view]

Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora (CITES)
[click to view]

2010 Moratorium on Malagasy Rosewood trade (Decree n°2010- 41 in March 24th 2010)
[click to view]

Références - de livres publiés, articles académiques, films ou documentaires publiés

Hery Randriamalala and Zhou Liu, 2010, Rosewood of Madagascar: Between democracy and conservation, Madagascar Conservation and Development, Volume 5, Issue 1, pp. 11-22.
[click to view]

The call to boycott Madagascar’s rosewood and ebony explained (National Geographic, October 6th 2009)
[click to view]

Report from the Malagasy Environmental Civil Society "Alliance Voahary Gasy"
[click to view]

Madagascar's forests vanish to feed taste for rosewood in west and China (The Guardian, 23 Dec. 2013)
[click to view]

In search of Madagascar's "Rosewood Mafia" (BBC News, 21th february 2014)
[click to view]

Gibson settles discord on timber (BBC News, 6 August 2012)
[click to view]

Méta-informations
Dernière actualisation12/02/2015
ID du conflit:1233
Commentaires
Legal notice / Aviso legal
We use cookies for statistical purposes and to improve our services. By clicking "Accept cookies" you consent to place cookies when visiting the website. For more information, and to find out how to change the configuration of cookies, please read our cookie policy. Utilizamos cookies para realizar el análisis de la navegación de los usuarios y mejorar nuestros servicios. Al pulsar "Accept cookies" consiente dichas cookies. Puede obtener más información, o bien conocer cómo cambiar la configuración, pulsando en más información.