Dernière actualisation:
28-05-2018

Merauke Integrated Food and Energy Estate (Mifee), Papouasie, Indonésie

Le développement du Merauke Integrated Food and Energy Estate (MIFEE) a commencé en 2011. Il s'agit d'un méga projet de 2,5 millions d'HA qui s'efforce d'augmenter l'autosuffisance indonésienne dans la nourriture et l'énergie, mais a été appelée `` Landgrab de manuels ''.



Description:

Merauke Regency est située dans la partie sud-est de la Papouasie indonésienne, dans une région caractérisée écologiquement par des forêts plates, des savanes et des terrains de marais. La Papouasie abrite la troisième plus grande forêt tropicale du monde et après l'Amazonie et le bassin du Congo. La région est traditionnellement habitée par un grand nombre de groupes autochtones, le plus grand étant le peuple Malind (1, 2). La région de Merauke a longtemps été considérée par l'État comme ayant un bon potentiel d'agriculture de plantation à grande échelle productive (2, 3). L'initiative de création de Merauke Integrated Food and Energy Estate (MIFEE) a été prise par l'ancien président Susilo Bambang Yudhoyono, et le domaine a été approuvé par l'actuel président Jokowi. Le projet a été lancé en 2011, conformément au règlement présidentiel n ° 32/2011 concernant «l'accélération et l'expansion du développement économique de l'Indonésie, 2011-25» (2, 3, 4). Merauke a été appelé «Future Breadbasket of Indonésie» et le Mifee vise à accroître l'autosuffisance nationale dans les cultures alimentaires telles que le riz, le maïs et le sucre et à réduire ainsi la dépendance à l'égard des importations alimentaires. Cependant, en 2014, une grande partie des concessions accordées était que les cultures soient exportées (5, 6). Le ministère de l'Agriculture a décidé d'allouer 1,6 million d'hectares à Mifee, une zone qui incluait non seulement les terres agricoles, mais aussi les forêts primaires et protégées, les zones résidentielles et les colonies autochtones (3). Des sources plus récentes affirment que la succession a atteint environ 2,5 millions d'hectares, occupant des terres appartenant à 160 villages à Merauke (6, 7). En raison de la forte demande de main-d'œuvre dans les plantations, un afflux de 2 à 4 millions de migrants est attendu dans la région, qui a actualisé la discussion sur le génocide (7, 8). Avant sa création, la région était par le gouvernement appelé «improductive et peu peuplée» (6). En tant que telles, les négociations concernant la conception de Mifee ne comprenaient que les gouvernements centraux et régentions sans demander le consentement de la population locale (3). Aujourd'hui, environ 80 sociétés opèrent dans la succession et Mifee a été appelée «Landgrab de manuels» (5). Les militants et les opposants affirment que le gouvernement utilise l'argument de la sécurité alimentaire pour justifier des investissements nationaux et étrangers dans la région, ainsi que sa priorisation de ceux sur les droits du peuple Malind sur son territoire coutumier (2). Le programme Forest Peoples dans un effort conjoint avec 26 organisations indonésiennes a soumis à plusieurs reprises une «demande d'examen de la situation des peuples autochtones à Merauke» au Comité des Nations Unies sur l'élimination de la discrimination raciale (CERD) (7, 9). En réponse à l'un de ceux-ci, soumis en 2011, le comité a fait référence à une lettre antérieure envoyée par CERD au gouvernement indonésien, datée du 28 septembre 2009, où elle a exhorté le gouvernement indonésien à prendre des mesures pour assurer les droits des peuples autochtones du pays (dix). Cependant, aucune mesure ne semble être prise par le gouvernement, et les rapporteurs ont été refusés pour entrer dans la région (5).

La lutte contre le mifee s'étend sur différentes échelles et implique un grand nombre d'organisations dont La préoccupation de la conservation de la couverture, des droits autochtones, de la justice sociale et du soutien humanitaire. Ceux-ci sont organisés en réseaux plus grands, tels que la Coalition Civil Society contre Mifee (Masyarakat Sipil Tolak Mifee), qui organise 30 organisations locales et nationales, ainsi que l'un de ses membres Forum de coopération Papua Ngos (Forum Kerjasama Lembanga Swadaya Masyarakat Papua, ou ou Kerjasama Foker LSM Papua), une organisation parapluie avec 118 membres. La lutte implique également des organisations nationales telles que Green Peace Indonesia, Walhi et Pusaka (5). Au niveau communautaire local, la mobilisation et la résistance ont été observées sous la forme de manifestations de rue, de dommages aux biens de l'entreprise, d'installation de panneaux autour des plantations exhortant les entreprises à partir, l'occupation des bureaux de l'entreprise, les promesses officielles du gouvernement Regency, entre autres actions (7 , 11, 12). Malgré cela, le mifee reste intact et en opération.

Informations essentielles
Nom du conflit:Merauke Integrated Food and Energy Estate (Mifee), Papouasie, Indonésie
Pays:Indonésie
État ou province:Papouasie
Localisation du conflict:Kabupaten Merauke
Précision de l'emplacementMOYENNE (Niveau régional)
Origine du conflit
Type de conflit. 1er niveau:Conflits relatifs à la Terre et à la Biomasse (Fôrets, Agriculture, Zones de Pêche, Gestion du Bétail)
Type de conflit: 2ème niveau:Production agricole intensive (monocultures et de bétail)
Conflits relatifs à des plantations (Inc. Pulp
Déforestation
Conflits liés à l'acquisition de terres
Marchandises spécifiques:Sucre
Huile de palme
Blé/Maïs
Bois
Terre
Graines de soya
Riz
Détails du projet et des acteurs
Détails du projet

Le mifee comprend une superficie d'environ 2,5 millions d'HA et son objectif déclaré est de produire des produits tels que le bois, l'huile de palme, le maïs, le soja, le riz et la canne à sucre pour réduire la dépendance indonésienne des importations alimentaires et de carburant.

Voir plus
Superficie du projet:2 500 000
Type de populationRurale
Population affectée:Plus de 50 000
Début du conflit:2010
Nom des entreprises privées ou publiques:PT Kertas Nusantara Tbk from Indonesia - 154943 ha of industrial forest
PT Dongin Prabhawa from Republic of Korea - 39800 ha of oil palm
PT Balikpapan Forest Indo (BFI) from Indonesia - 40000 ha of industrial forest
PT Papua Agro Lestari (PAL) from Republic of Korea - 39000 ha of oil palm
Korindo Group from Republic of Korea
PT Berkat Citra Abadi (BCA ) - 40000 ha of oil palm
PT Inocin Kalimantan from Republic of Korea - 45000 ha of industrial forest
PT Bio Inti Agrindo (PT BIA) from Republic of Korea - 39000 ha of oil palm
Pt Ulilin Agro Lestari from Republic of Korea - 30000 ha of oil palm
PT Agrinusa Persada Mulia (APM) from Indonesia - 40000 ha of oil palm
Daewoo International from Republic of Korea
PT Selaras Inti Semesta (SIS) from Indonesia - 301600 ha of oil palm
Medco Group from Indonesia
PT Modern Internasional from Indonesia
PT Plasma Nutfah Malind Papua from Republic of Korea - 67736 ha of industrial forest
PT Hardaya Sugar Papua - 44812 ha of sugar cane
PT Hardaya Sawit Papua - 62150 ha of oil palm
PT Indosawit Lestari from Republic of Korea - 14000 ha of oil palm
PT Bangun Cipta Sarana from Indonesia - 14000 of food crops
PT Digul Agro Lestari - 4000 ha of corn
PT Muting Jaya Lestari from Indonesia - 43000 ha of corn (unclear whether the company is still active within MIFEE)
Moorim Paper Co Ltd from Republic of Korea
PT Cenderawasih Jaya Mandiri from Indonesia - 40000 ha of sugar cane
PT Rajawali Corporation from Indonesia
PT Energi Hijau Kencana from Indonesia - 90225 ha of industrial forest
Pt Wanamulia Sukses Sejati from Indonesia - 122100 ha of industrial forestry and 3000 ha of maize
PT Sumber Alam Sutera from Indonesia - 15000 ha of rice
Artha Graha Network (AG Network) from Indonesia
Pt Karya Bumi Papua from Indonesia - 30000 ha of oil palm
PT Medco Papua Industri Lestari from Indonesia - 2800 ha of wood plantations (+processing)
PT Kharisma Agri Pratama - 40000 ha of sugar cane
PT Agri Surya Agung from Indonesia - 40000 ha of food crops
PT Nusantara Agri Resources from Indonesia - 40000 ha of sugar cane
PT Mega Surya Agung from Indonesia - 24697 ha of oil palm
PT Central Cipta Murdaya from Indonesia - 31000 ha of oil palm
Agro Mandiri Semesta Plantations (Ganda Group) from Indonesia
Wilmar International from Singapore
PT Agriprima Cipta Persada from Indonesia - 33540 ha of oil palm
PT Anugrah Rejeki Nusantara (ARN) from Indonesia - 200000 ha of sugar cane
PT Medco Papua Alam Lestari from Indonesia - 74219 ha
PT Tebu Wahana Kreasi from Indonesia - 20282 ha of sugar cane
PT Papua Daya Bio Energy from Indonesia
PT Anugerah Rejeki Nusantara (ARN) from Singapore
PT Energi Mitra Merauke from Indonesia - 40000 ha
Acteurs gouvernementaux pertinents:Gouvernement d'Indonésie Merauke Regency Gouvernement
Organisations pour la justice environnementale (et autres soutiens) et leurs sites internet, s'ils sont disponibles:Solidaritas Rakyat Papua Tolak Mifee (Sorpatom) Pusaka http://pusakaindonesia.or.id/home perkumpulan untuk pembaharuan hukum berbasis masyarakat dan ekologis [Association for Community and Ecological Legal Reform] (Huma) https: //huma.or. ID / Keuskupan Agung Merauke / Sekretariat Keadilan Dan Perdamaian (Skp Kame) http://skpkame.com/ Coalition de la société civile contre Mifee, Masyarakat Sipil Tolak Mifee Awasmifee! https://awasmifee.potager.org/?lang=id Yayasan Santo Antonius (Yasanto, Merauke) Forum Kerjasama Lembaga Swadaya Masyarakat Papua [Papua Ngos Forum] (Foker Lsm) http://fokerlsmpapua.blogspot.com.essi Masyarakat Adat Nusantara [Alliance des personnes indigènes de l'archipelago] (Aman) http://www.aman.or.id/ Komali (Komunitas Masyarakat Adat Dan Lingkungan) Walhi (Friends of the Earth Indonésie) https: //walhi.or. ID / Green Peace Indonesia http://www.greenpeace.org/seasia/id/ Down to Earth http://www.downtoarth-indonesia.org/ Watch Indonesia Forest Peoples HTTPS://www.forestpeoples.org/
Conflit et Mobilisation
IntensitéHAUTE (généralisée, mobilisation de masse, violence, arrestations, etc...)
Niveau de conflitRésistance PREVENTIVE (suivant le principe de précaution)
Groupes mobilisés:Agriculteurs
Communautés autochtones ou traditionnelles
Organisations internationales pour la justice environnementale
Organisations locales pour la justice environnementale
Voisins/Citoyens/communautés
Formes de mobilisation:Boycottage des procédures officielles/pas de participation aux processus officiels
Rédaction de rapports alternatifs/Création de savoirs alternatifs
Développement d'un réseau/action collective
Engagement d'ONG nationales et internationales
Lettres et pétitions officielles de doléance
Manifestations de rue/protestations
Dommages matériels/incendies criminels
Soumission de la «demande d'examen de la situation des autochtones à Merauke» à Cerd
Impacts du projet
Impacts EnvironnementauxVisible: Perte de biodiversité (animaux sauvages, diversité agro-écologique), Perte de paysage/dégradation esthétique, Déforestatoin et perte de couverture végétale
Potentiel: Réchauffement climatique, Pollution des sols, Pollution ou diminution des eaux souterraines
Impacts sur la santéVisible: Malnutrition
Potentiel: Violence liée aux impacts sru la santé (homicides, viols, etc...)
Impacts socio-économiquesVisible: Déplacement, Perte des moyens de subsistence, Perte du savoir/pratiques/cultures traditionnels.lles, Violations des droits de l'homme, Spoliation des terres, Perte du paysage/sentiment d'appartenance au lieu
Potentiel: Autres impacts socio-économiques
Autres impacts socio-économiquesGRAND afflux de migrants
Résultats
Statut du ProjetOpérationnel
Résultats / réponses au conflit:Criminalisation des activistes
Migration/déplacement
Ciblage violent des activistes
Application des régulations existantes
¿Est-ce que vous considérez que ce conflit représente un succès pour la justice environnementale ?Non
Expliquez brièvement:Le mifee est toujours en service sans modifications à sa conception.
Sources et documentation
Références - de livres publiés, articles académiques, films ou documentaires publiés

(8) Ito, T., Rachman, N.F., Savitri, L.A., (2011). Naturalizing Land Dispossession: A Policy Discourse Analysis of the Merauke Integrated
[click to view]

(4) Indrawan, M., Caldecott, J. & Ermanyanti (2016). Mitigating Tensions over Land Conversion in Papua, Indonesia
[click to view]

(3) King, P., Elmslie, J., Webb-Gannon, C. (2011). Comprehending West Papua
[click to view]

(10) UN CERD (2011). UN CERD formal communication to the Permanent Mission of Indonesia regarding allegations of threatening and imminent irreparable harm for indigenous peoples in Merauke District related to the MIFEE project
[click to view]

(6) GRAIN & AwasMIFEE (2015). Relaunching destruction in Papua: monoculture agriculture project threatens indigenous lands and livelihoods
[click to view]

(9) FPP (2013). Request for Further Consideration of the Situation of the Indigenous Peoples of Merauke, Papua Province, Indonesia, under the UN CERD's Urgent Action and Early Warning Procedures. 25 July 2013.
[click to view]

(12) AwasMIFEE!, (2018). Home
[click to view]

(1) Faith-based Network on West Papua (FBN) (2011). Human Rights in Papua 2010/2011
[click to view]

(2) AwasMIFEE! (2012). An Agribusiness Attack in West Papua: unravelling the Merauke Integrated Food and Energy Estate
[click to view]

(7) REDD-Monitor (2013). MIFEEs Massive Seuizure of Indigenous Lands is Causing Starvation and Poverty in Papua
[click to view]

(11) AwasMIFEE!, (2017). Statement from Merauke Human Rights Day Demonstration
[click to view]

(5) Ginting, L. & Pye, O. (2013). Resisting Agribusiness Development: The Merauke Integrated Food and Energy Estate in West Papua, Indonesi
[click to view]

Médias d'intérêt - liens vers des vidéos, des campagnes, des réseaux sociaux

Mama Malind su Hilang, Documentary produced by Gekko Studio, Pusaka & SKP KAME
[click to view]

Méta-informations
Collaborateur:Emmy Iwarsson (ICTA-UAB)
Dernière actualisation28/05/2018
ID du conflit:3475
Commentaires
Legal notice / Aviso legal
We use cookies for statistical purposes and to improve our services. By clicking "Accept cookies" you consent to place cookies when visiting the website. For more information, and to find out how to change the configuration of cookies, please read our cookie policy. Utilizamos cookies para realizar el análisis de la navegación de los usuarios y mejorar nuestros servicios. Al pulsar "Accept cookies" consiente dichas cookies. Puede obtener más información, o bien conocer cómo cambiar la configuración, pulsando en más información.