Dernière actualisation:
24-06-2014

Barrage de Rasi Salai, Thaïlande


Description:

Le barrage de Rasi Salai, situé dans la région du nord-est de la Thaïlande sur la rivière Mun, fait partie du programme Khong-Chi-Mun (KCM), un programme d'irrigation à grande échelle prévu pour le nord-est de la Thaïlande (également connu sous le nom de région d'Isaan) par le gouvernement thaïlandais. Le projet a été mis en service en 1989, la construction a commencé en 1992 et a été achevée en 1994 en tant que barrage en béton de 17 mètres de haut avec un grand réservoir. Les plans originaux étaient que le barrage assure l'irrigation à environ 5 500 hectares; Cependant, la deuxième estimation a suggéré que seulement 1 600 ha de terrain seraient irrigués. Malheureusement, les canaux n'ont jamais été achevés, ce qui rend le barrage inutile. Le barrage a été initialement estimé à 4,32 millions de dollars (140 millions de bahts), mais les coûts réels étaient bien supérieurs au budget coûtant 26,7 millions de dollars (871 millions de bahts - près de six fois le montant prévu).

de nombreuses controverses ont entouré le barrage de Rasi Salai. En 1989, lorsque le gouvernement a approuvé le barrage pour la construction, une évaluation de l'impact environnemental (EIA) n'a pas été préparée, malgré les exigences nationales pour le faire; Il n'y avait pas non plus de consultation de village. En 2000, le Département du développement et de la promotion du Département de l'énergie (DEDP) a accepté de procéder à une évaluation de l'impact social (SIA) qui a été achevée en 2010. De plus, en 2010, l'EIA avait été lancée mais n'a pas encore été achevée. La zone inondée était auparavant une zone abondante avec des sols riches pour la culture du riz et la forêt des zones humides qui offraient aux villageois d'autres possibilités de subsistance. Les personnes concernées manquent encore d'une compensation équitable et les pertes n'ont jamais été officiellement évaluées ou reconnues. La rémunération a été versée en trois tours distincts à partir de 1996, où 1 154 ménages sur plus de 3 000 ont été indemnisés à un taux de 32 000 bahts par Rai de terrain. Les cycles de rémunération ultérieurs varient dans le montant de la rémunération prévue et le nombre de ménages éligibles. Cependant, environ la moitié des villageois touchés ont été insuffisants ou sans compensation. Au cours du projet, les villageois ont été exclus à plusieurs reprises du processus décisionnel et l'accès à l'information a été refusé, en particulier dans les dernières étapes de la construction. Outre la perte d'environ 15 espèces de poissons et la diversité des rivières et des zones humides, le réservoir Rasi Salai se trouve au-dessus d'un grand dépôt de sel de roche souterrain. Cela a fait que l'eau s'infiltre jusqu'aux dômes de sel souterrain et relâchait le sel dans le réservoir, augmentant ainsi la salinité et diminuant la productivité de l'irrigation car les cultures sont exposées à l'eau salée. (1) (3) (4) (8) (9) (10) (12) (13) (14)

Informations essentielles
Nom du conflit:Barrage de Rasi Salai, Thaïlande
Pays:Thailande
État ou province:SI SA KET Province
Localisation du conflict:District de Rasi Salai
Précision de l'emplacementÉLEVÉE (Niveau local)
Origine du conflit
Type de conflit. 1er niveau:Gestion de l'Eau
Type de conflit: 2ème niveau:Conflits relatifs à des plantations (Inc. Pulp
Conflits liés à l'acquisition de terres
Aquaculture et zones de pêche
Conflits relatifs aux barrages et à la distribution de l'eau
Marchandises spécifiques:Terre
Eau
Détails du projet et des acteurs
Détails du projet

Capacité d'irrigation de 1 600 ha (mais n'a pas été réalisée)

Superficie du projet:10 000
Niveau d'investissement:26 300 000 USD
Type de populationRurale
Population affectée:15 000 à 17 000
Début du conflit:01/07/1997
Acteurs gouvernementaux pertinents:Ministère de l'environnement, de la technologie et des sciences, RID (Royal Irrigation Department), DEDP (Department of Energy Development and Promotion)
Organisations pour la justice environnementale (et autres soutiens) et leurs sites internet, s'ils sont disponibles:International Rivers, AOP (Assemblée des pauvres), TFCG (Tam Forest Conservation Group)
Conflit et Mobilisation
IntensitéHAUTE (généralisée, mobilisation de masse, violence, arrestations, etc...)
Niveau de conflitMobilisation afin d'obtenir des compensations pour les impacts endurés
Groupes mobilisés:Agriculteurs
Organisations locales pour la justice environnementale
Voisins/Citoyens/communautés
Mouvements sociaux
Scientifiques/profesionnels locaux
Pêcheurs
Formes de mobilisation:Blocus
Rédaction de rapports alternatifs/Création de savoirs alternatifs
Développement d'un réseau/action collective
Développement de propositions alternatives
Engagement d'ONG nationales et internationales
Occupation des terres
Lettres et pétitions officielles de doléance
Campagnes publiques
Sabotage
Manifestations de rue/protestations
Occupation de bâtiments/espaces publics
Impacts du projet
Impacts EnvironnementauxVisible: Pollution des eaux de surface / Baisse de la qualité (physico-chimique, biologique) des eaux, Pollution ou diminution des eaux souterraines, Perte de biodiversité (animaux sauvages, diversité agro-écologique), Inondations (fluviale, côtière, coulée de boue), Insécurité alimentaire (dommages aux cultures), Perte de paysage/dégradation esthétique, Pollution des sols, Érosion, Déforestatoin et perte de couverture végétale
Potentiel: Désertification/Sécheresse, Perturbation à grande échelle des systèmes hydrauliques et géologiques, Réduction de la connectivité écologique / hydraulique
Impacts sur la santéPotentiel: Malnutrition, Décès
Impacts socio-économiquesVisible: Déplacement, Manque de sécurité de l'emploi, absentéisme au travail, licenciements, chômage, Perte des moyens de subsistence, Perte du savoir/pratiques/cultures traditionnels.lles, Violations des droits de l'homme, Spoliation des terres, Perte du paysage/sentiment d'appartenance au lieu
Potentiel: Militarisation et augmentation de la présence policière
Résultats
Statut du ProjetOpérationnel
Résultats / réponses au conflit:Migration/déplacement
¿Est-ce que vous considérez que ce conflit représente un succès pour la justice environnementale ?Non
Expliquez brièvement:Le barrage est considéré comme un échec global pour de nombreuses raisons. L'EIA requise pour le projet n'a pas été achevée et le réservoir se trouve au-dessus d'un grand dôme de sel souterrain, ce qui entraîne une eau trop salée pour une utilisation de l'irrigation. La solution du réservoir signifiait que les canaux d'irrigation du barrage n'ont jamais été construits et la deuxième proposition selon laquelle 1 600 ha serait irriguée n'a pas été achevée avec succès. Les gens ont connu des pertes majeures dans les moyens de subsistance, qui n'ont pas encore été reconnus officiellement. Avant la construction, aucune information sur la conception des projets ou les impacts imminents n'a été publiée au public (3) (12) (13) (14).
Sources et documentation
Législation et textes juridiques pertinentes et liés au conflit

National Environment Quality Act (Thailand, 1992); Constitution of the Kingdom of Thailand B.E. 2550, article 57, article 58, article 66, article 67, article 85, article 87 (Thailand, 2007); Official Information Act (Thailand, 1997); Ratification of Rio Declaration, Agenda 21, UNFCCC; Khong-Chi-Mun Project (KCM, Thailand); Ninth National Plan (Thailand, from 2002 to 2009); Power Development Plan (Thailand);

Références - de livres publiés, articles académiques, films ou documentaires publiés

(4) Molle, Francois. 2005. Irrigation and water policies in the Mekong region: current discourses and practices. International Water Management Institute (IWMI).

(6) Sneddon, Chris. 2002. Water Conflicts and River Basins: The Contradictions of Comanagement and Scale in Northeast Thailand. Society & Natural Resources 15.725-41.

(3) Dulin, Allison; Franko, Cloe; Heun, Christi; Masterson, Spencer. (2008). “Voices from the Margin: Economic, Social, and Cultural Rights in Northeast Thailand, Rasi Salai Dam”. ESCR Mobilization Report.

(5) South-East Asia Rivers Network (SEARIN Thailand), The Committee to Save Tam Mun (The Committee to Save the Fresh Water Swamp Forest in the Mun River), Assembly of the Poor, Wildlife Fund Thailand (20 April 1999) “Report on social impacts”

(7) Sneddon, C. 2003. Reconfiguring scale and power: the Khong-Chi-Mun project in northeast Thailand. Environment and Planning A 35.2229-50.

(8) Sretthachau, Chainarong; Nungern, Kittima and Olsson, Anna. (2000). “Social Impacts of the Rasi Salai Dam, Thailand: Loss of Livelihood Security and Social Conflict”. Southeast Asia Rivers Network (SEARIN). Submission for The World Commission on Dams Public Hearing, 26-27 February 2000.

(1) Coddington, Claire et al. (n.d.). “Rasi Salai Dam”. A Collaborative Community Consultation Report”.

(2) Committee of the Mun River Wetlands Conservation Network (CMRCN-Rasi) Peace and Human Rights Center of Northeast Thailand Peace and Human Rights Center of Northeast Thailand (2008) “Voices from the Margin - Economic, Social and Cultural Rights in Northeast Thailand - Rasi Salai Dam”, ESCR Mobilization Project

(9) The World Commission on Dams Public Hearing (2000) “Social Impacts of the Rasi Salai Dam, Thailand: Loss of Livelihood Security and Social Conflict”, February 26-27; 2000, Large Dams and their Alternatives in East and Southeast Asia: Experiences and Lessons Learned Southeast Asia Rivers Network (SEARIN)

(12) Dulin, Allison; Franko, Cloe; Heun, Christi; Masterson, Spencer. (2008). “Voices from the margin”. International Rivers. 8 December 2008.
[click to view]

(11) ELECTRICITY GENERATING AUTHORITY of THAILAND, “Data on Rasi Salai Dam”,
[click to view]

(13) Living Rivers Siam Association. (n.d.). “Rasi Salai Dam”.
[click to view]

(10) Blake, David J.H. (2013). “Thai Dam-Affected Villagers Demand Fair Compensation”. International Rivers. From World Rivers Review, June 2013.
[click to view]

(14) Living Rivers Siam Association. (1999). “Basic information about Rasi Salai dam”. Thai Baan Research, Publications, 20 April 1999.
[click to view]

Méta-informations
Dernière actualisation24/06/2014
ID du conflit:185
Commentaires
Legal notice / Aviso legal
We use cookies for statistical purposes and to improve our services. By clicking "Accept cookies" you consent to place cookies when visiting the website. For more information, and to find out how to change the configuration of cookies, please read our cookie policy. Utilizamos cookies para realizar el análisis de la navegación de los usuarios y mejorar nuestros servicios. Al pulsar "Accept cookies" consiente dichas cookies. Puede obtener más información, o bien conocer cómo cambiar la configuración, pulsando en más información.